compost

Le compost pour la réduction de vos déchets organiques

Vous avez fini de jeter les détritus de vos fruits et légumes. Ceux-ci deviennent désormais des composts pour votre jardin. Beaucoup moins de dépenses sont donc en vue pour son coin de verdure mais c’est surtout un coup de main pour la préservation de l’environnement et le recyclage des déchets. En effet, composter rime avec réduction de déchets. Des objets sont mis sur le marché actuellement pour vous permettre de faire les composts chez vous. 

Pourquoi composter ? 

Il y a en effet plusieurs avantages à utiliser le compost, notamment pour son jardin. Pour pouvoir le faire soi-même, le bac à compost inonde actuellement le marché et répond à toutes les exigences. C’est l’alternative moderne au compostage en tas qui se pratique depuis toujours au fond de nos jardins, lorsque nous le nettoyons des mauvaises herbes et des déchets organiques au quotidien. 

Dans son principe, le compostage est en fait la reproduction avec l’intervention humaine de ce qui se passe naturellement dans nos forêts. Une économie cyclique y prend place lorsque les déchets des uns servent de nourriture aux autres. Chez vous, vous pouvez rassembler vos déchets organiques qui, sous l’action de micro-organismes comme les champignons, les bactéries se dégradent lentement au fil des mois pour se transformer en  un produit comparable à l’humus que l’on appelle compost. 

D’autre part, le compostage présente plusieurs intérêts. Déjà, c’est le recyclage de vos déchets par vous et pour vous, pour vos propres besoins de jardinage. Vous éliminez ainsi moins de déchets et contribuez  à la protection de l’environnement. Ensuite, vous avez un produit qui agit sur le long terme pour les sols sur deux points principaux : en renforçant le stock de l’humus et en améliorant les propriétés physiques du sol. 

L’intérêt d’un composteur

Beaucoup moins d’engrais chimiques et des plantes bien entretenues, voilà le principal argument de l’utilisation du compost. C’est ainsi qu’il est vivement encouragé  de prendre un composteur. Sur le marché, il peut être en plastique comme en bois, selon vos propres envies et vos goûts. Ils sont également disponibles en plusieurs volumes. Un bac à compost de 400 L suffit largement pour un terrain de 500m2. Par ailleurs, avant d’en acheter, il faut au préalable bien étudier son emplacement. La proximité est idéale car vous y mettrez régulièrement vos déchets organiques. Toutefois, vous devez veiller à ne pas gêner votre voisin et qu’il n’y ait pas une source d’eau trop proche.

Dans sa composition enfin, petites branches et brindilles feront l’affaire, sur une hauteur de 5 cm. Le couvrir ensuite d’une couche de feuilles mortes ou de terre pour que le bac reçoive enfin vos déchets organiques. Tout ce qui pousse dans votre jardin sont à utiliser tout comme les restes de nourritures de nature végétale : mauvais herbes, sachets de thé, trognon de pommes ou encore pelures font le travail. 

A noter que le composteur est tout à la fois : esthétique, propre, avec un gain de place,  accélère le processus de décomposition et surtout éloigne rongeurs et autres animaux indésirables comme certains animaux domestiques

Le compostage pour éviter la production de méthane

Le compostage offre une alternative écologiquement supérieure à l’utilisation de matières organiques pour l’enfouissement, car le compostage réduit la production de méthane, une source majeure de gaz à effet de serre, et offre une série de co-bénéfices économiques et environnementaux. Dans le contexte du changement climatique c’est une solution simple et efficace.

Visitez cette page pour trouver plus d’articles.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *