dermatite atopique chez le chien

La dermatite atopique chez le chien : manifestations et traitement

Voir son animal se gratter est quelque chose d’assez courant pour de nombreux propriétaires de chien. Cependant, si ce phénomène tend à se manifester beaucoup trop souvent, peut-être que votre compagnon est atteint de dermatite. Chez les chiens, il s’agit d’une affection cutanée d’origine allergique. Même si certaines espèces canines y sont prédisposées, de plus en plus d’animaux sont touchés par cette pathologie chaque année. Votre fidèle compagnon se gratte beaucoup, parfois même jusqu’au sang ? Dans ce cas, il est impératif de consulter un vétérinaire. En attendant, voici tout ce qu’il y a à savoir concernant cette maladie.

La dermatite atopique : quelle est l’origine de cette pathologie ?

La dermatite atopique (ou atopie canine) est une maladie chronique affectant la peau, elle a plusieurs points communs avec l’eczéma chez l’homme. Ce trouble entraîne une sensibilité accrue de l’animal aux allergènes environnementaux (acariens, pollens ou poussières) ou alimentaires. C’est en réponse à cette maladie que la croquette hypoallergénique chien a été développée.

Comme le souligne bien le terme « atopique » qui l’accompagne, la dermatite canine est principalement d’origine génétique. Cela explique sans doute pourquoi certaines races de chiens sont particulièrement disposées à développer cette maladie. C’est notamment le cas :

  • des bergers allemands,
  • des bouledogues français et anglais,
  • des goldens retriever,
  • des labradors.

Toutefois, vu le nombre d’animaux concernés chaque année par cette pathologie, il faut se demander si l’alimentation moderne auquel ceux-ci sont soumis n’y est pas pour quelque chose. D’après certaines sources, le dérèglement du système immunitaire peut constituer un terrain favorable au développement de la maladie. Vous entendrez parler de dermatite atopique intrinsèque ou interne. Dans ce cas-là, le trouble de la barrière cutanée est généralement dû à une intoxication ou à l’ingestion d’un médicament. Lorsque l’animal se retrouve dans un état immunodépressif, son système organique, lui, devient hautement vulnérable aux allergènes présents dans son organisme.

Le chien peut alors développer une allergie alimentaire (voire plusieurs). Dès lors, la pathologie vient s’installer, fragilisant par la même occasion la structure de la peau qui ne parvient plus à assurer son rôle de barrière protectrice.

La dermatite atopique : quels sont les symptômes ?

Les principales manifestations de la dermatite sont les rougeurs et l’épaississement de la paroi cutanée, laquelle est souvent accompagnée de démangeaisons ou prurits. Ces dernières sont plus généralement localisées au niveau du ventre, des zones de grands plis (ars et aisselles) et des oreilles. Selon la race de votre chien, la pathologie peut survenir entre 6 mois au plus tôt et 3 ans. Elle peut avoir un caractère intermittent (apparaître, puis disparaître) en début d’évolution. Avec le temps, et ce, en tenant compte de sa nature chronique, elle va s’installer durablement, mais toujours avec des périodes de poussées et d’accalmies.

La dermatite atopique peut également se manifester par une otite ou une inflammation des doigts. Dans ce dernier cas, vous entendrez parler de pododermatite. Il s’agit jusqu’ici des symptômes typiques. Notez que certains chiens atteints d’atopie canine peuvent présenter des boutons ou souffrir de papules. Il y en a d’autres qui saignent et présentent des tuméfactions au niveau des paupières, des lèvres ou sur la peau des membres. Pour soulager ses irritations, votre animal pourrait également se mordre, laissant des traces d’automutilation partout sur son corps.

Parfois, le grattage intensif peut occasionner des symptômes secondaires comme la chute des poils ou la formation des croûtes sur la peau. Bien d’autres facteurs peuvent venir aggraver ces symptômes. Il s’agit en effet, de la sécheresse cutanée et des infections bactériennes et/ou parasitaires. Chez les chiens plus vieux, l’atopie canine peut évoluer et se transformer en maladies chroniques des voies respiratoires (rhinite allergique, toux, conjonctivites, etc.).

L’atopie canine : quels sont les traitements adéquats ?

Notez que de manière générale, il faut distinguer deux formes de dermatites canines. D’un côté, il y a la dermatite modérée donnant lieu à des crises peu fréquentes et nécessitant un traitement sur mesure, à chaque poussée. D’un autre côté, vous avez la dermatite sévère, celle-ci est plus violente en ce qui concerne les manifestations et elle requiert un traitement plus permanent. Dans tous les cas, traiter cette pathologie revient seulement à soulager les symptômes, puisque son origine génétique implique qu’elle ne peut pas être guérie.

Les différents traitements auront donc pour but de réduire la fréquence des crises. Pour cela, il faudra veiller à nourrir son chien avec les meilleures croquettes hypoallergéniques. Vous vous assurerez de cette façon que l’allergie ne provient pas de son alimentation. Par ailleurs, votre animal devra subir une désensibilisation face à l’allergène responsable de sa maladie (identifié suite à un bilan allergologique).

Si votre chien est immunodéficient, une immunothérapie (prise de médicaments) visant à renforcer son système immunitaire peut être indiquée pour limiter ses réactions allergiques anormales. Une utilisation associée d’huiles essentielles (camomille romaine ou tea-tree) et de shampoing adapté peut aussi l’aider à soulager les démangeaisons et à accélérer la cicatrisation. Ce mélange peut, de même, limiter la surinfection et renforcer la flore cutanée protectrice. Tous ces traitements devront, bien sûr, être suivis à vie pour contrôler au mieux la maladie.

Au même titre que l’être humain, chaque animal est différent. De ce fait, un chien affecté aura une réaction face à la pathologie qui lui sera propre. Il sera donc plus qu’urgent de consulter un vétérinaire qui, grâce à des examens plus détaillés, sera capable d’élaborer un traitement adapté à votre compagnon.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *