Conservation des huiles végétales

La méthode et la durée de conservation des huiles dépendent en grande partie de son potentiel d’oxydation. Ce phénomène chimique est en fait la transformation des gras contenus dans l’huile végétale.

Les gras se transforment en molécules qui peuvent être toxiques pour notre santé. Lorsqu’elle est oxydée, son goût et son odeur deviennent désagréables, elle n’est plus bonne, vous devez la jeter.

MÉTHODE ET DURÉE DE CONSERVATION

Avec un potentiel d’oxydation faible, elle peut être conservée à température ambiante à l’abri de la chaleur et de la lumière pour une durée d’environ 1 an.

Avec un potentiel d’oxydation moyen, il serait préférable de la conserver au réfrigérateur à l’abri de la lumière au frais pour une période allant jusqu’à 6 mois. Même chose pour celles avec un potentiel d’oxydation élevé, excepté que vous devrez la conserver pour une période de 1 à 3 mois. Privilégiez les contenants de petit format opaques ne laissant pas traverser la lumière et bien sûr assurez-vous qu’il soit étanche et bien fermé.

Dans le tableau suivant, nous avons séparé les différentes huiles végétales en trois groupes pour vous servir de référence afin de connaître les durées et méthodes de conservation.

Potentiel d’oxydation faible

Potentiel d’oxydation moyen

Potentiel d’oxydation élevé

Durée : 1 an

Durée : 6 mois

Durée : 1 à 3 mois

Conservation : tablettes

Conservation : réfrigérateur

Conservation : réfrigérateur

amande

Germe de blé

Cameline

arachide

Carthame

Lin

argan

Chanvre

avocat

Coton

colza (canola)

Graines de courges

coprah (noix de coco)

Figues de barbarie

moutarde

Mais

noisette

Onagre

noix de macadamia

Pistache

olive

Pépins de raisins

palme

soja

ricin

tournesol

sacha inchi

sésame

souchet

OXYDATION DES HUILES

Le potentiel d’oxydation dépend des caractéristiques chimiques des acides gras. Les acides gras saturés ne possèdent aucune liaison double, les acides gras mono-insaturés possèdent une liaison double et les polyinsaturés (oméga 3, 6) en possèdent plusieurs.

En règle générale, plus le gras contenu dans notre huile possède de liaisons doubles, plus son potentiel d’oxydation sera élevé. C’est pourquoi celles qui ont un fort pourcentage de gras saturés auront un potentiel d’oxydation faible tandis que celles contenant beaucoup de gras polyinsaturés (oméga 3, 6) auront un potentiel d’oxydation élevé.

Le raffinage des huiles diminue le potentiel d’oxydation, et diminue leur teneur en oméga 3. Elle se conservera donc plus longtemps, mais sera moins bénéfique pour notre santé. C’est d’ailleurs pourquoi dans l’industrie alimentaire on y retrouve moins d’oméga 3.

Les huiles utilisées n’en contiennent pas beaucoup et sont raffinées ce qui diminue encore la concentration. Une conservation longue durée est privilégiée au détriment de la santé des consommateurs.

POINT DE FUMÉE

Si votre huile est rancie (périmée), le point de fumée de celle-ci sera beaucoup plus bas. Donc si vous utilisez une huile pour la cuisson avec un haut point de fumée et qu’elle se met à fumer, il y a de bonnes chances qu’elle soit périmée.

HUILE RANCE

La couleur peut changer, le goût et l’odeur seront désagréables. Ses qualités nutritionnelles auront disparu pour laisser place à des éléments nuisibles à votre santé, ne prenez aucun risque, jetez-la.

CONCLUSION

Il existe plusieurs types d’huile, vérifiez toujours la méthode et la durée de conservation optimale. Si elle est mal conservée, elle peut devenir périmée bien avant la date de péremption. En cas de doute, placez-la au réfrigérateur à l’abri de la lumière. voir aussi: https://www.recettegateaufacile.com/

Author: Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *