Comment recharger une trottinette electrique sans chargeur

Les trottinettes électriques sont largement considérées comme l’un des moyens de transport les plus efficaces qui soient. De plus, ces trottinettes utilisent l’énergie de la batterie pour démarrer le moteur.

C’est la raison pour laquelle la batterie est largement considérée comme la partie la plus vitale de la trottinette après le moteur.

L’une des choses les plus importantes à se rappeler est de s’assurer que la batterie de la trottinette est complètement chargée.

Cela peut se faire soit par une utilisation régulière, soit, si nécessaire, à l’aide du chargeur fourni avec la batterie.

Chargement de la batterie d’une trottinette

Beaucoup d’entre nous ne savent pas que l’on peut charger une trottinette électrique sans chargeur. Il est possible de le faire de manière experte en utilisant une alimentation électrique variable.

Il s’agit d’une simple alimentation qui permet d’inclure une tension flexible tout en limitant le courant actuel. Les alimentations variables peuvent être achetées sur Internet ou dans n’importe quel magasin d’électricité.

Cependant, la charge d’une batterie de trottinette à partir d’un bloc d’alimentation n’est pas sans risque, et il est essentiel que la batterie ne soit pas laissée sans surveillance.

En effet, une fois la batterie complètement chargée, la procédure ne s’arrête pas automatiquement.

Cela peut entraîner une surchauffe qui peut finir par endommager les cellules internes de la batterie ou, dans certains cas rares, provoquer une explosion.

Batteries plomb-acide pour trottinette

Avant de charger une batterie de trottinette au plomb corrosif, il est essentiel de vérifier la tension correcte, dictée par le nombre de cellules de la batterie.

Il suffit ensuite d’associer la batterie à l’alimentation personnalisable. À ce moment-là, définissez la tension et le point de rupture du courant convoités, que vous devez charger la batterie.

Pour donner un exemple, la tension ostensible du plomb-corrosif est de 2 volts pour chaque cellule. Ainsi, pour une batterie plomb-corrosif de 12 volts contenant six éléments, vous devez régler la tension à 12V (6 x 2V).

En outre, il est fondamental de choisir le courant d’accuse dans la compréhension de la mesure de la batterie.

Pour la batterie plomb-corrosif standard, le courant doit être équilibré quelque part entre 10 et 30 % de la limite évaluée.

Par exemple, une batterie standard de 10Ah à 30 pour cent se charge à environ 3Amps, dans tous les cas, le taux peut être inférieur. De même, une batterie de démarrage de 80 ampères nécessite généralement une charge actuelle de 8 ampères.

Comme indiqué précédemment, la charge des batteries de trottinette à l’aide d’une alimentation électrique variable est une activité dangereuse et vous ne devez pas laisser la tâche de charge sans surveillance.

Il est conseillé de contrôler la température de la batterie ainsi que la tension et le courant pendant la procédure de charge.

Chargez continuellement la batterie à température ambiante dans une pièce ventilée.

Une fois que la batterie est complètement chargée et que le courant a chuté à 3 % de l’Ah évalué, séparez le chargeur.

Comme l’alimentation peut également inverser la sulfatation, il est conseillé de régler la tension un peu plus haut que le niveau requis.

La batterie peut tirer un courant minimal au début, mais au fur et à mesure que la couche de sulfatation se désagrège, le courant augmentera progressivement.

Chargement d’une batterie de trottinette au lithium particulaire

Comme une batterie au plomb corrosif, les batteries au lithium peuvent également être chargées avec une alimentation électrique. Dans tous les cas, la charge de la batterie au lithium peut nécessiter des mesures supplémentaires.

Avant de charger, il faut d’abord garantir la tension de charge complète, qui est généralement de 4,20 V/cellule. Réglez le courant et la tension de la même manière.

Il est également recommandé de vérifier et de contrôler qu’aucune des cellules associées ne dépasse cette tension.

Lorsque la charge atteint la tension de 4,20 V/cellule et que le courant tombe à 3 % du courant évalué, votre batterie est chargée.

En principe, séparez la batterie de l’alimentation électrique une fois qu’elle est complètement chargée.

Chargement de la batterie de trottinette NiCd et NiMH

Avant de commencer à utiliser une alimentation électrique pour charger des batteries à base de nickel, vous devez connaître les difficultés et les assurances auxquelles vous serez confronté.

L’une des plus grandes difficultés est que la découverte de la pleine charge est établie dans une signature de tension qui se déplace avec le courant de charge connecté.

Lorsque vous chargez les batteries NiCd et NiMH avec une alimentation mobile, utilisez toujours l’augmentation de la température sur une charge rapide de 0,3 à 1C comme signe de charge complète.

Lorsque vous chargez la batterie à faible intensité, mesurez le niveau de charge résiduelle et calculez le temps de charge.

Une batterie NiMH standard vide de 2Ah se chargera en environ 3 heures à 750-1000mA.

Le problème d’épuisement de la batterie est très normal. Il peut être évité en gardant la batterie régulièrement chargée, car la plupart des batteries au plomb corrosif s’épuisent si elles ne sont pas utilisées pendant une longue période.

Pour qu’une batterie soit complètement chargée, elle doit afficher entre 13,7 et 13,9 volts sur le voltmètre. Toute valeur inférieure à 12 volts indique une batterie totalement épuisée.

Comment charger une batterie de trottinette sans chargeur ?

Pour commencer à charger les batteries, la chose la plus importante que vous devez faire est de porter des gants et des lunettes de protection pour votre sécurité.

Cela s’applique à tous les travaux que vous effectuez avec des batteries. À partir de ce moment-là, expulsez la batterie du vélo et nettoyez-la entièrement.

Placez la batterie sur une surface sèche et claire et videz les bouchons des chambres.

L’étape suivante consiste à remplir les chambres d’électrolyte ou d’eau déminéralisée. Versez l’eau progressivement afin de maintenir une distance stratégique avec les éventuelles poches d’air.

Associez les liaisons du chargeur aux bornes positives et négatives et mettez essentiellement le courant. Vérifiez la charge à l’aide d’un voltmètre.

Une fois la batterie complètement chargée, coupez le courant. Remettez enfin les couvercles sur les chambres.

Veillez toujours à ce que la batterie soit replacée dans l’alignement antérieur. Pour vous aider, nous vous suggérons de prendre une photo de la batterie in situ, afin de vous rappeler comment cela se passe.

Fixez de nouveau la batterie sur la moto et attachez les bornes à la batterie de manière appropriée.

Voilà les techniques pour recharger une trottinette électrique sans chargeur. Elles sont expliquées en détail avec de bonnes mesures et une bonne qualité.

Author: Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *